Obésité et espérance de vie

0

C’est dans le journal Endocrine Society, qu’une étude publiée le 06 Mars, nous présente un phénomène intéressant : l’obésité et l’espérance de vie. 

Cette étude de nous expliquer, que, bien que l’espérance de vie chez les humains a augmenté de manière significative au cours de ces 50 dernières années, les personnes souffrant d’obésité ou de surpoids étant plus jeunes, présentent une disparité concernant leur espérance de vie; en rapport avec les personnes n’ayant ni connu obésité ou surpoids.

Pour appuyer ces conclusions, une analyse a été menée sur plus de 2,1 millions de décès, tous de personnes ayant servie à l’armée.

Amir Tirosh, du Département d’Endocrinologie au Brigham and Women’s Hospital (Boston), de nous expliquer :

En étudiant le taux de mortalité chez une population de personnes ayant été obèses ou en surpoids plus jeune, nous ne constatons aucune différence avec le taux de mortalité des années 1960 ou 1970 […] plus précisément, le taux de mortalité chez cette population, des années 2000 à 2010, est exactement le même que chez les populations des années 1960 à 1970.

 Cette étude a été menée auprès de personnes ayant servie à l’armée, tous alors âgés de 16 à 20 ans à l’époque. Les scientifiques ont calculé l’indice de masse corporel pour l’analyse, et ont découvert un écart de l’ordre de 41% entre les adolescents qui n’étaient ni obèses ni en surpoids, et nés dans les années 1980 par rapport à ceux nés 30 ans plus tôt.

A l’opposé, il n’y a eu aucune amélioration notable au cours des quatre décennies pour les population alors en surpoids ou obèses à l’époque.

Bien que les causes restent encore floues, l’étude souligne également que l’obésité ou le surpoids augmentent de manière significative les risques de décès avant 50 ans.

obesite_feat

Ceux souffrant d’obésité morbide risquent de décéder encore plus tôt. Bien que les dangers de l’obésité soient avérés, il n’y avait encore pas eu à ce jour d’étude capable de mettre en avant les conséquence à cette échelle.

Amir Tirosh de conclure :

Les services de santé connaissent depuis suffisamment longtemps les risques encourus pour les personnes obèses, mais au travers de cette étude, l’on se rends compte du danger imminent que cela représente; et il y à là d’énormes implications pour les familles, la santé publique, mais aussi pour la société.

Sources


Vous avez aimé cet article ?

Alors, Restez Fit, restez connecté. Faites comme + de 2000 abonnés et recevez toute l'actualité du site dans votre boîte !

Commenter

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité Cliquez pour sélectionner la durée durant laquelle votre consentement est valide.