Éric Favre placé en détention provisoire

0

Éric Favre, entrepreneur lyonnais et personnage culte dans le milieu du culturisme a été mis en examen le mois dernier et placé en détention provisoire à Corbas ; pour cause, son implication dans un vaste trafic d’anabolisants.

On connaît Éric Fabre pour la création des laboratoires de recherche Les 3 Chênes, spécialisés dans la vente de compléments alimentaires et sociétés liées, mais également pour son investissement et sa participation dans le monde du sport. L’ensemble de ses sociétés compte plus de 165 employés à leurs actifs. Le PDG des 3 Chênes – Hubert Jaricot -, a également été mis en examen, lui-même étant suspecté d’avoir contribué aux schémas d’évasion fiscale au Luxembourg.

Éric Favre est réputé dans le milieu du culturisme français pour avoir entraîné et préparé plusieurs culturistes professionnels. En plus des laboratoires, Éric Favre possède également sa propre marque, portant le même nom.

L’enquête a débuté en 2016, lorsque les douanes françaises ont saisi à l’aéroport de Roissy plusieurs colis contenant des stéroïdes anabolisants en provenance de Thaïlande, et destinés à un septuagénaire vivant dans le Rhône. Un an plus tard, une information judiciaire est ouverte pour acquisition et distribution d’anabolisants en bande organisée ainsi que pour blanchiment d’argent ; comme nous l’explique le procureur de la République, Mr Nicolas Jacquet, l’information été ouverte pour:

[…] acquisition, détention, cession ou offre et importation de substances dopantes, exécution de travail dissimulé en bande organisée, d’abus de biens sociaux, de blanchiment en bande organisée, de fraude fiscale aggravée et d’association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un délit puni de 10 ans d’emprisonnement.

En effet, dans le cadre de l’enquête, c’est plus de 134 000 € qui ont été saisis, ainsi qu’un ensemble de substances dopantes. L’ensemble des méfaits sont condamnables jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

Plus de 20 personnes ont été interpelées au cours de l’enquête, aussi bien des culturistes que les dirigeants des laboratoires Les 3 Chênes, notamment le PDG (Hubert Jaricot), les deux fils d’Éric, quelques salariés, et certains des clients de la marque. Les laboratoires (qui ont publié un communiqué de presse le 12 Avril), ont également été perquisitionnés, car suspectés de distribuer les anabolisants en France et à l’international. L’enquête préliminaire, ouverte par le parquet de Lyon, nous apprend que certains des clients, culturistes sponsorisés par la marque, seraient eux-mêmes impliqués dans l’achat et la redistribution des stéroïdes anabolisants. L’enquête préliminaire s’est notamment intéressée aux laboratoires Les Trois Chênes ainsi que l’activité de deux holdings situées au Luxembourg.

Plus qu’un entrepreneur, Éric Favre est avant tout une personnalité “culte”, avec à son actif la publication de livres, de vidéos, le développement d’espaces sportifs, mais surtout la création du festival Sport & Santé Éric Favre, l’un des plus grands festivals de culturisme en France.

Le festival représente une opportunité unique permettant aux culturistes amateurs de remporter leur carte professionnelle. C’est suite au scandale que le festival a été annulé. À ce jour, on ne sait toujours pas si Éric sera condamné pour traffic de substances dopantes, mais il ne fait aucun doute que son image a été sévèrement entachée. En effet, Éric Favre était surtout connu pour son travail de coaching, mais également les nombreux produits santé qu’il commercialisait au travers de sa marque et sa philosophie.

Certains des sportifs sponsorisés par la marque ne sont pas étrangers au dopage, et on peut se douter des sportifs qui seraient impliqués dans le traffic. C’est hélas une triste histoire, qui lève un peu plus le voile sur la réalité du monde sportif, notamment du culturisme amateur et professionnel. C’est aussi une affaire qui montre qu’au-delà des apparences et des nombreuses images qui circulent sur les réseaux sociaux, le culturisme tel que présenté ne reflète pas la réalité. C’est ainsi que des compétitions aussi prestigieuses que les Arnold Classics accueillent plus que des sportifs naturels mais sans jamais ne l’avouer.

Le dopage est présent dans la plupart des disciplines sportives, et il ne fait aucun doute que Éric Favre est tout autant responsable d’une telle tendance. Mais il est toujours dommage de voir combien il entache sévèrement le monde sportif et affecte les passionnés du sport. Il renforce également des fausses erronées à propos de ce qu’il est possible d’atteindre en tant que sportif naturel.

L’article sera mis à jour lorsque nous en saurons un peu plus sur les décisions judiciaires.


Vous avez aimé cet article ?

Alors, Restez Fit, restez connecté. Faites comme + de 2000 abonnés et recevez toute l'actualité du site dans votre boîte !

Commenter