La Méthode KISS : 10 règles pour réussir.

0

Beaucoup de personnes ont une tendance à rapidement devenir irrationnelles quand elles essaient de perdre du poids, gagner du muscles, et pour peu qu’elles manifestent un intérêt pour la nutrition et le sport, elles se retrouvent alors rapidement préoccupées par le timing, les macro-nutriment, une manière de prendre du muscle sans prendre de masse grasse ; ou encore sur le type de protéine, le type d’éxercice, les aliments à éviter, etc…

Pour moi, le cheminement est assez similaire, et plus je m’intéresse à des sujets divers et variés (qu’il s’agisse des modulations hormonales, du fonctionnement génétique, du métabolisme, du comportement cellulaire, des pré-dispositions génétiques ou encore des adaptation biologiques…), plus j’en reviens souvent à la même conclusion parfois : pu**** !

A vrai dire, c’est en ayant le nez plongé dans les choses les plus compliquées que l’on passe souvent à côté des choses les plus simples : KISS (Keep It Simple, Stupid).

Premier KISS : thermodynamique.

Gardez en tête le principe : calories consommés VS calories dépensés.

Evidémment, il en est différemment, mais… tout surveiller au gramme près, éviter certains aliment est quelque chose qui tiens de l’obsession et qui ne change pas grand chose sur la grand échelle. Mangez en adéquation avec vos objectifs, réduisez la quantité, augmentez-la et voilà 🙂

Deuxième KISS : ne fuyez-pas les aliments.

Excepté les acides gras trans, consommez ce que vous voulez en modération, quand vous le voulez, à partir du moment ou vous respectez votre total calorique.

Troisième KISS : j’ai mal mangé, dois-je “tout recommencer” ?

Oui bien évidemment, il vous a fallu moins de 24 heures en premier lieu pour vous laisser aller. Beaucoup se sentent coupables après un écart, mais bienvenue dans un monde imparfait, rempli d’humains imparfait : peut-être que cet écart vous fera prendre du poids, mais peut-être pas…mais vous et moi ne saurons jamais. Alors restez actif et profitez.

Quatrième KISS : est-ce que/ peut-être/ et si ?

La réponse est surement oui, vous avez la réponse.

Cinquième KISS : j’ai surveillé ma diète, mais j’ai pris du poids!

Encore une fois : bienvenue dans un monde imparfait. Vous avez surement dû lire tout un tas de choses que vous avez suivi à la lettre mais sans vraiment savoir pourquoi. C’est le problème ; alors ne mettez pas  tout sur le dos de votre repas ou de la méthode.

Sixième KISS : dois-je éviter les glucides ?

Inutile de se compliquer la vie. Oui,bien sûr certaines manières de s’alimenter sont plus efficaces que d’autres…mais de quoi parlons-nous ? Perdre 200 grammes de plus en 3 jours? Concentrez-vous plutôt sur vos objectifs sur le long terme.

Septième KISS : le jargon technique ne vous sera pas utile.

“J’ai une résistance à l’insuline, alors je prends des acides aminés pour la lipolyse, et quand ma ghréline baisse la surcompensation glycogénique est plus efficace !”

Comprenez ce que vous faites, et vous saurez dans quelle direction vous diriger.

Huitième KISS : si ça marche pour vous…

Alors ne copiez-pas sur les autres.

Neuvième KISS : si ça ne marche pas pour vous…

Alors ne cherchez pas la réponse sur Google et entraînez-vous correctement, mangez correctement et reposez-vous correctement.

Dixième KISS : et comment je sais si ça marche ? Quel est mon pourcentage de masse grasse ?

Le doute est humain, et c’est normal. Beaucoup de personnes doutent et elles finissent par changer en permanence leur routine d’entraînement ou leur diète, et ce plusieurs fois par semaine.

Le succès est une affaire de patience ; et plus vous êtes constant, plus vous verrez des résultats rapidement.

N’essayez-pas de perdre du poids pour perdre du poids ou pour rendre votre balance heureuse : connaissez vos objectifs.

Dernier KISS : mangez pour vivre, ne vivez-pas pour manger!

Amusez-vous en soirée, passez du temps avec vos amis, picolez…ne manquez pas les meilleurs moments de votre vie, en ayant l’intime conviction que vous valez mieux qu’eux, et ce parce que votre diète et votre entraînement sont sous votre tutelle. Les bons moments dans votre vie sont éphemères,  sachez-le…

Vous rendez-vous à Disneyland pour dire que vous y êtes allé ?

En ce qui me concerne, je vais à Disneyland pour faire un câlin à Mickey

mickey


Vous avez aimé cet article ?

Alors, Restez Fit, restez connecté. Faites comme + de 2000 abonnés et recevez toute l'actualité du site dans votre boîte !

Commenter