Des lipides pour un meilleur système immunitaire

0

Healthy Human TCell

Un type de lipides spécifique semblerait améliorer la production des Lymphocytes NKT (ces cellules NKT jouent un rôle assez important dans le système immunitaire puisqu’elles participent entre autres à la suppression des corps étrangers). Les scientifiques espèrent un jour trouver des thérapies contre les infections ou même certains types de cancers !

Le système immunitaire est un système très complexe, composé de plusieurs acteurs – parmi ces acteurs, citons les cellules NKT (Natural killers T-Cells) utilisées pour une réponse immunitaire rapide, mais aussi adaptive (réponse plus longue mais possédant une forme de “mémoire”). Bien que le corps ne possède pas beaucoup de ces cellules, elles jouent un rôle fondamental contre les éléments pathogènes.

Il a notamment été prouvé que leur synthèse est possible via la consommation de lipides, et ce même si ces derniers sont transportés par des bactéries (celles nous rendant malade entre autres), ou encore les lipides produits par le thymus (qui est un organe du système immunitaire, localisé sous le sternum). Cet organe est responsable de la croissance des lymphocytes T (des recherches sont toujours en cours).

Des scientifiques de l’Université de Basel (en Suisse) on réussi à démontrer que des cellules de la famille des adipocytes sont capable d’améliorer la production des Lymphocytes T au sein du Thymus. Toutes ces cellules grasses un d’ailleurs un point en commun : une liaison ether.

Un papier paru dans Nature Immunology explique cela en détail par l’analyse de la structure grasse et biochimique contenue au sein du thymus. Les seules cellules capables de stimuler les Lymphocytes NKT sont celles contenant une liaison ether (Un atome d’oxygène contenant deux radicaux carbonés).

Il a été possible de détecter chez des rongeurs que la carence d’une enzyme propre au peroxisome (glycerophosphate o-acyltransferase), et essentielle à la synthèse des lipides avec une liaison ether, provoquait un manque d’acides gras nécessaires au bon fonctionnement du système immunitaire.

Les scientifiques ont remarqué une importante altération dans la croissance des cellules NKT au sein du thymus, mais également dans les tissus autour. Enfin, ajoutons que toutes n’ont pas exprimées toutes leurs fonctionnalités.

La dernière étape a consisté en la synthèse de ces même cellules grasses, et les observations ont montrées que l’administration de ces cellules synthétiques a amélioré la croissance des lymphocytes NKT, aussi bien au sein du thymus que dans les tissus alentour…

En conclusion, étant donné l’importance des lymphocytes NKT, les scientifiques espèrent un jour découvrir de nouvelles thérapies pour stimuler le système immunitaire, en attendant, les acides gras, on ne s’en prive pas !

Source
http://goo.gl/7D1YBG


Vous avez aimé cet article ?

Alors, Restez Fit, restez connecté. Faites comme + de 2000 abonnés et recevez toute l'actualité du site dans votre boîte !

Commenter