Allergies à l’arachide : nouveaux traitements

0

C‘est dans le journal Journal of Agriculture and Food Chemistry (JAFC), publié par l’American Chemical Society (ACS), que l’on apprends le développement d’un nouveau type de farine qui pourrait être utilisé dans le cadre de thérapies alimentaires afin d’aider les personnes à mieux tolérer ce que certaines de leurs allergies  alimentaires provoquent, comme par exemple les allergies à l’arachide.

Mary Ann Lila, aidée de ses collègues a pu observer que parmi les 170 aliments pouvant provoquer des réactions allergiques, les cacahuètes sont les plus dangereuses. Ces réactions vont aussi bien de petites démangéaisons aux chocs anaphylactiques, qui peuvent êtres mortels (ces chocs provoquent une enflure de la gorge, rendant alors la respiration difficile). Habituellement, les individus allergiques, se voient administrer de petites quantités dudit aliment, pour que l’organisme s’adapte, c’est ce qu’on appelle la désensibilisation. Bien que ce protocole soit concluant dans beaucoup de cas, pour les personnes souffrant d’allergie à l’arachide, il en résulte encore beaucoup d’éffets délétères, et ce lorsque la farine d’arachide grillée est utilisée.

Mary Ann Lila et son équipe sont en train de développer un nouveau type de farine, permettant de contrôler ces allergies ; tout en prévenant les effets néfastes habituellement observés avec la farine d’arachide grillée.

Pour ce faire, ils se sont intéressés de près au polyphénols, composés pouvant diminuer les réactions allergiques. L’équipe a développé une farine modifiée, contenant des polyphénols, issus de baies sauvages ; liés aux protéines de l’arachide. Avec ces polyphénols en plus, ils ont pu procéder aux désensibilisations, sans que cela ne provoque les réactions habituellement observées. Les études, menées sur des rongeurs, se sont avérées concluantes. L’équipe de préciser que la technique pourrait être transposée pour traiter d’autre allergies alimentaires, je cite :

Polyphenol fortification of peanut flour resulted in a hypoallergenic matrix with reduced IgE binding and degranulation capacity, likely due to changes in protein secondary structure or masking of epitopes, suggesting potential applications for oral immunotherapy.

berries

L’avis de la rédac’

C’est une très bonne avancée dans le traitements des allergies à l’arachide ; nous avions déja vu quelques avancements en ce début d’année (lire Allergie à la cacahuète : vers une désensibilisation efficace), mais avec cette farine modifiée, les effets délétères sont grandement réduits ; de quoi littéralement changer la vie des personnes souffrant de cette allergie ; allergie qui leur complique de beaucoup la vie.

Sources


Vous avez aimé cet article ?

Alors, Restez Fit, restez connecté. Faites comme + de 2000 abonnés et recevez toute l'actualité du site dans votre boîte !

Commenter