Les oeufs et le cholestérol

Cholesterol

Je vois souvent passer des fausses informations sur Internet concernant le cholestérol, j’ai donc décidé de répondre simplement ici.

Au fil des années, le nombre de personnes souffrant d’hypercholesterolémie n’a cessé d’augmenter, alors que les autorités sanitaires ont recommandé aux personnes de baisser leur consommation d’oeufs, qui est un aliment riche en cholestérol – mais à vrai dire, il n’y a rien à craindre à propos d’une «trop» grande consommation d’oeufs, et ce quoi que vous en pensiez.

Il a été depuis longtemps prouvé que la consommation de cholestérol n’a aucun lien significatif avec les niveaux de cholestérol dans le sang (c’est un peu comme l’histoire de manger gras vous rendra gras). Plusieurs hypothèses ont été avancées, la plus probable ayant été celle du foi qui régule sa propre production de cholestérol si un apport est fait via la diète (apport dit «exogène»).

Ce que disent les études

  • Une étude a prouvée qu’une durant une diète hypocalorique et hypoglucidique, la consommation de 3 oeufs par jour a entraînée l’augmentation de niveaux de cholestérol HDL dans un groupe en surpoids
  • La fameuse étude américaine NHANES III a démontrée que les personnes consommant 4 oeufs par jours on vu leur niveau de cholestérol baisser en comparaison de ceux qui n’en consommait qu’un seul.
  • En 1991, des scientifiques ont rapporté la fameuse histoire d’une personne de 88 ans qui a durant 15 années de sa vie consommée 25 oeufs par jour. Son analyse sanguine n’a révélé ni taux de cholestérol anormal, ni problème cardiaque.
  • D’autres études ont tenté de voir si un lien existait entre la consommation de jaune d’oeuf et le taux de mortalité. Bien que les résultats ont montrés des variations, ils ont également permis de montrer qu’il existait pour les diabétiques un risque avec une consommation de deux oeufs par jour, mais le risque était quasi-nul pour les personnes en bonne santé et qui consommaient 1 oeuf par jour.

battery-hens-in-a-chicken-007MAIS toutes ces études ont un point en commun, et non des moindres : les oeufs provenaient tous des poulets élevés en batterie, qui n’ont jamais vu le jour, et principalement nourries aux OGM, ce qui n’est sans commune mesure avec des oeufs de poules élevées en plein air. Les oeufs utilisés étaient des oeufs au jaune pâle – voire blanc. Pour ces même oeufs, il est courant d’injecter des pigments de couleur pour tenter de leur donner une couleur plus naturelle.

Sur le plan nutritif, et c’est là quelque chose de très important à savoir, ils sont pour la plupart riches en acides gras saturés omega-6, et bas en omega-3. Ce qui signifie simplement que chaque oeuf consumé ne faisait qu’accroître le déséquilibre entre les acides gras essentiels, et cela peut augmenter les chances de souffrir de maladies cardio-vasculaires, de cancers, de maladies mentales, ou encore de maladies inflammatoires (tout un tas de maladies, et oui! ).

De plus, cette surconsommation d’omega-6 est responsable de l’augmentation des marqueurs inflammatoires que l’on trouve chez les diabétiques, et il a été prouvé que ces mêmes marqueurs (Interleukine 6) sont les prédicateurs de l’évolution de cette pathologie.

Je pense d’ailleurs moi-même que cette théorie est plutôt solide et expliquerait le taux de mortalité que les études ont démontrées.

Cholestérol et Fitness

Pourquoi certaines personnes ne mangent que le jaune, alors que d’autres n’achètent que le blanc ?

Le lien entre muscles et cholestérol a vu le jour quand des études ont montrées qu’après une dur entraînement, le niveaux de cholestérol dans le sang augmentait durant deux heures, alors que trois jours entiers étaient nécessaires pour revenir à un niveau normal. La fatigue qui survient après un entraînement fut également grandement corrélée avec l’augmentation des niveaux de cholestérol, et ce bien plus que les dommages sur les fibres musculaires.

Mais il est bien connu que les tissus musculaires ont besoin de cholestérol pour se réparer 😀

D’autres études ont allées encore plus moins sur ce lient entre le cholestérol apporté par la diète (par le biais de la consommation d’oeufs uniquement) et la force – les résultats furent sans appel :

  • Plus la consommation de cholestérol augmente, et plus les chances de prendre du muscles augmentent également.
  • Plus la production de cholestérol endogène augmente, et plus les chances de prendre du muscle augmentent.

 Cette dernière conclusion est d’autant plus vraie quand les niveaux de cholestérol LDL sont élevés alors que les niveaux de cholestérol HDL sont bas !

Cela fait sens, le cholestérol LDL est une lipo-protéine responsable du transport du cholestérol du foi aux cellules (cellules musculaires entre autres) alors que le cholestérol HDL transporte le cholestérol des cellules au foi.

Source :

http://www.agriculturejournals.cz/publicFiles/52305.pdf


Vous avez aimé cet article ?

Alors, Restez Fit, restez connecté. Faites comme + de 2000 abonnés et recevez toute l'actualité du site dans votre boîte ! *Votre vie privée est en sécurité