MSM Glucosamine Chondroïtine

Je termine cette série orientée Myprotein, et j’en profite pour vous présenter le “MSM glucosamine chondroïtine”, un complément alimentaire surtout composé de trois compléments alimentaires, souvent combinés (MSM-GC).

 Les compléments alimentaires à base de MSM-GC sont souvent utilisés par les athlètes sujets aux tensions ou blessures articulaires, citons les footballeurs, les personnes faisant des arts martiaux ; ou les catégories lourdes, pour lesquelles les articulations soutiennent d’importantes charges. Pour le sportif dont la diète est faible en lipides ; les problème aux articulations arrivent plus souvent. Pour le coureur la douleur pourra se ressentir aux niveaux des genoux ou des tibias, pour le pratiquant de musculation, les coudes ou encore les poignets. Les douleurs articulaires ; si elles ne sont pas prises au sérieux peuvent également s’amplifier très rapidement.

J’en ai moi-même fait l’expérience l’année dernière ; en négligeant une petite douleur au coude qui lors de ma troisième ou quatrième séance, s’est grandement amplifiée  au point de devoir arrêter tout pratique sportive.

Les articulations récupèrent aussi moins rapidement ; alors que les micro-déchirures aux muscles sont l’affaire de quelques jours ; quant ce sont les articulations qui sont concernées, c’est un peu différent ; aussi parce que la composition entre masse osseuse et masse musculaire diffèrent.

Ce genre de douleurs appelle à une grande vigilance ; et si ce sont des douleurs chroniques, il y a aussi à parier que la diète n’est pas adaptée.

Quand l’activité sportive est importante (à partir de 3 ou 4 séances par semaines), il convient de s’assurer que son régime alimentaire est adéquat ; mais pour prévenir, récupérer plus rapidement ou encore améliorer sa performance ; les compléments alimentaires sont les bienvenus.

Les compléments alimentaires pour les articulations mettent souvent plus de temps avant d’être efficace (en général de quatre à six semaines), et si le complément est mal dosé, ou la prise plus courte ; beaucoup de personnes n’en voient pas les bénéfices,  arrêtent de le prendre, et finissent par scander haut et fort…

MSM-Glucosamine-marche-pas

Le méthylsulfonylméthane (MSM)

Commencons par le MSM ; qui est un composé dit organosulfuré. Un composé dit organosulfuré contient au moins un atome de souffre. Souvent, ces composés sentent fort ; par exemple le composant organosulfuré de l’ail est l’allicine ; dans certains champignons, c’est la lenthionine.

Certains acides aminés en contiennent également, par exemple, la méthionine est un acide aminé dit “soufré”; c’est également le cas de la cystéine, la taurine ou encore l’homocystéine ; la méthionine et la cystéine sont les deux acides aminés contenant le plus de soufre (le soufre étant présent dans tous les polypeptides, les protéines ainsi que les enzymes contenant ces acides aminés.).

J’en profite pour rappeler que la méthionine est un acide aminé essentiel (on révise).

Dans l’organisme, le soufre permet la synthèse de certaines hormones ou protéines, comme l’insuline (contenant du soufre à hauteur de 3,4 %), le glutathion, molécule aux propriétés antioxydantes (elle permet notamment de détoxifier les métaux lourds comme le cadmium, le plomb ou le mercure en créant une liaison soufre-métal), et dans le corps, la quantité de soufre présente est à peu de choses près la même que la quantité de potassium, soit de 140 à 170 grammes pour un homme de corpulence moyenne.

Le soufre permet la création de ponts disulfures  (liaison entre un résidu cystéine et une chaîne peptidique) ; ce pont est une liaison nécessaire pour stabiliser la structure de certaines protéines ; c’est par exemple le cas du venin des scorpions ; dont les protéines qui le compose ne peuvent être actives qu’une fois que le pont disulfure ait “verrouillé » la structure. 

Chez les humains, ce pont disulfure confère aux cheveux leur solidité, via la présence donc de soufre et de cystéine.

Le soufre est présent en grande quantité dans les oeufs, parce qu’ils participent à la formation des plumes, et la forte odeur d’un oeuf périmé, est effectivement dû à la présence de ce sulfure d’hydrogène. C’est cette même odeur que l’on peut retrouver quand on brûle les cheveux  de son camarade de classe endormi par exemple.

Mais on retrouve également la présence de soufre dans certaines vitamines du groupe B, comme la thiamine (vitamine B1) ou la biotine (vitamine B8).

Dans les aliments, les meilleurs sources sont donc les aliments riches en protéines, comme :

  • La viande
  • Les volailles
  • Les poissons
  • Les oeufs
  • Le lait
  • Le fromage
  • Les légumineuses

Fait intéressant , encore à ce jour, nous ne connaissons pas véritablement les besoins en soufre pour les individus. (Are we getting enough sulfur in our diet?)

Des tentatives ça et là ont été faites, basées sur la disponibilité et la synthèse d’acides aminés, mais le souffre intervient dans beaucoup de réactions, et il est difficile de simplement mesurer une carence directe ; donc d’établir les besoins.

On peut parfois lire un besoin de 14 mg par kilo, soit 980 mg pour notre homme moyen de 70 kilos ; et 13 mg pour les femmes.

Quoi qu’il en soit , l’alimentation variée couvrira sans problème les besoins en soufre. Je signale également que les études concernant des carences ne sont pas légion ; il semblerait simplement que cela se manifeste simplement par un défaut de synthèse des protéines liées, et l’apparition de maladies dites dégénératives.

Le glucosamine

Le glucosamine, de la famille des glucides, est surtout présent dans la carapace de différents arthropodes, comme les insectes ou les crustacés. Les personnes allergiques devront donc éviter la prise de glucosamine.

Le glucosamine a été préparé pour la première fois en 1876, par Georg Ledderhose, chirurgien allemand, lors de l’hydrolyse du chitine avec de l’acide chlorhydrique. Certaines pistes suggèrent même une biodisponibilité en glucosamine dans le liquide synovial ; cette piste est née suite à l’administration de glucosamine sulfate.

Bien que dans de nombreux pays, il soit possible de se procurer du glucosamine en pharmacie (en France, le glucosamine est commercialité sous les noms de Flexea, Structoflex, Dolenio, Voltflex, Osaflexan ou encore Synotabs), à ce jour, il n’existe pas d’étude concluante quant à l’efficacité du glucosamine, et ce même si il est souvent utilisé pour traiter les douleurs articulaires liées à l’arthrose (tout simplement parce que le glucosamine est l’un des composants du cartilage) : bien que de nombreuses études aient été menées sur le sujet ; il n’y a toujours pas de consensus établi.

Certaines études concluent des bénéfices avérés ; d’autre simplement concluent que trop de glucosamine peut conduire à des troubles de la santé.

Le glucosamine a rarement été étudié de manière isolé, tout comme il est rarement proposé seul. C’est le cas dans beaucoup de compléments alimentaires ; ou il est proposé en conjonction avec…

Le chondroïtine

Le sulfate de chondroïtine (ou encore chondroïtine sulfate) est surtout présent dans le tissu dit conjonctif. Les tissus conjonctifs sont des tissus ayant pour fonction se soutenir et protéger les autres tissus corporels. Le gros de ces tissus sont composés de fibroblastes, cellules contenant également du collagène ; et c’est ce qui confère une grande résistance pour ces cellules.

Le chondroïtine est, à l’image du glucosamine, un composant du cartilage ; il permet son hydratation (en maintenant la pression osmotique), l’élasticité et la flexibilité de l’os.

L’efficacité du chondroïtine est également peu avérée ; mais il est quand même prescrit pour le traitement de l’arthrose, souvent en association avec le glucosamine, Le glucosamine servirait à prévenir les dommages ; le chondroïtine à améliorer ou accélérer la formation du cartilage.

Myprotein MSM-GC

Maintenant que nous sommes tous incollables sur le MSM-GC, présentation du complément alimentaire de Myprotein, qui contient ces ingrédients dans les quantités suivantes (par capsule)  :

  • MSM 300 mg
  • Glucosamine HCL 250 mg
  • Sulfate de chondroïtine (90% de sources marine) 200 mg

Mais également :

  • Gélatine
  • Stéarate de magnésium
  • Cellulose microcristalline

MSM-Glucosamine 

Dosage

Comme conseillé sur le site, commencer doucement avec 1 gélule, 3 fois par jour, au cours des repas. Pour le sportif sensible aux douleurs articulaires, ne pas hésiter à monter jusqu’à 6 gélules par jour.

Comme tout complément alimentaire, il est toujours nécessaire d’augmenter les doses de manière progressive ; pour le MSM-GC, par incrément de 1,5 grammes par jour, et par composé (1,5 grammes pour le MSM et 1,5 grammes pour le chondroïtine)

Conclusion

Ce sont des compléments alimentaires qui pourraient aider ; et qui ne présentent pas de danger ou de contres indications particulière (exception faites des personnes allergiques) ; mais plus d’une fois l’efficacité de ce complément a été avérée (autant de fois qu’elle n’a pas été avérée).

C’est un complément qui ne coûte pas cher et qui ne pourrait que soulager vos articulations. Aussi je recommande donc aux personnes de cycler sur quelques semaines (de 4 à 8) et voir comment elles se sentent. En fonction des résultats, la prise pourra ou non cesser.

 

Références


Vous avez aimé cet article ?

Alors, Restez Fit, restez connecté. Faites comme + de 2000 abonnés et recevez toute l'actualité du site dans votre boîte ! *Votre vie privée est en sécurité